… Aime écrire ce qu’elle veut sur son blog. Et éclaircir un peu les choses!

10675670_863005973712588_4907186366002780002_nBon… Je crois que je vais devoir expliquer 2 ou 3 choses à certains… Depuis quelques temps, suite à divers billets, j’ai reçu des commentaires dans la veine du dernier que je vous livre ici : « De qui n’êtes-vous pas fan? ». Question remarquablement posée par Pitch@pitch.com bien caché derrière son anonymat. Bref.

Explications (avec un agacement non caché…).

Que les choses soient claires : dans la vie, je n’ai pas de temps à perdre avec les gens inintéressants ou méchants ou stupides. Je ne leur consacre aucune attention, ni seconde, ni énergie. C’est déjà assez frustrant de ne pas avoir assez de temps à consacrer aux gens sympas et passionnants.

Sur mon blog, c’est exactement pareil ! Je n’ai pas le temps. PAS LE TEMPS NI L’ENVIE de parler de ce qui ne m’a pas plu. N’avez-vous donc pas conscience du temps que prend la rédaction d’un billet ? Même s’il ne comporte que 2 ou 3 photos et quelques mots ! Ca ne s’écrit pas en 5 minutes. Alors non, je ne perds pas une singulière minute à critiquer négativement.

La deuxième raison pour laquelle je ne le fais pas, est que je suis de la partie. Je travaille aussi dans le milieu de la restauration. Je sais de quoi il retourne et peu de Chefs ou de tables méritent de se voir « casser la gueule » verbalement parce qu’on y a passé un mauvais moment. Beaucoup seront tentés de discuter ce point de vue. En même temps je ne demande à personne de le partager. C’est uniquement le mien, et c’est surtout la politique de mon blog, qui est mon espace d’expression en totale subjectivité assumée.

Cela veut-il dire que j’aime tout ? Tellement non… Allez jeter un oeil sur la page des bonnes tables, vous y découvrirez la liste des endroits que j’ai visités et aimés au point de prendre le clavier. Combien en comptez-vous ?… Et pensez-vous que ce soit là le nombre de tables que j’ai testées depuis toutes ces années ?… Allons, soyez réalistes… Je dirais même que je suis une convive extrêmement difficile. Bien peu de tables passent le filtre et se voient gratifiées de quelques mots ici. Beaucoup l’ont compris, certains allant même jusqu’à me demander à passer par ce filtre, pour avancer, pour progresser, pour avoir des inputs de quelqu’un capable de dire une vérité en privé, intelligemment, et non en étalant les critiques à la vue de tous, sans pudeur.

Et croyez-moi, les Chefs me connaissent. Ils savent que le silence sur mon blog en dit aussi long que des mots destructeurs sur un autre. Il y en a même qui se sont offusqués ouvertement de mon silence après un passage chez eux… Occasion pour moi de rappeler à ceux-ci que je suis un électron libre. Et qu’ils peuvent m’offrir tous les apéros qu’ils veulent, toutes les assiettes en plus qu’ils imaginent et des centaines de mignardises en fin de repas, cela ne changera rien. Invitée ou pas. Si je n’aime pas, je n’écris pas. That’s the rule ! La mienne et je m’y tiens.

Donc, non je ne suis pas fan de tout ni de tous. Loin s’en faut. Mais, oui, je suis raide dingue de ceux que je mentionne, car, à chaque fois, ils (elles) me font vivre de biens jolis moments en pratiquant un métier difficile. De nouveau, l’occasion de leur dire merci.

… Et puis franchement, quoi ! N’avez-vous rien de mieux à faire que de venir me chercher des poux parce que je vis au pays des bisounours ? … C’est dingue ça… Je trouve ça délirant… Je vous envie, tiens, de ne rien avoir de mieux à faire que de lire mes billets trop beaux, trop dégoulinants de guimauve, trop dithyrambiques, pour, ensuite, prendre encore le temps de me demander si je suis fan de tous… Bref. Fin de mon coup d’gueule qui sera remis en première page à chaque fois qu’il sera nécessaire de rappeler les règles d’ici…

Et des bises et des remerciements à ceux qui aiment me lire.

(Crédit photo à la joyeuse équipe d’Amies Belges !!… Suis désolée, je ne sais plus laquelle a eu la belle idée de réaliser cette photo que j’adore… Caro ?  Christel ?… Argh, je ne sais plus…)