3 Comments

  1. Eleonora
    mars 18, 2011 @ 8:14

    Bonjour Stéphanie…Cela me rappelle Egast que j’ai beaucoup appréciée. Moi aussi sur le fauteuil, les yeux bien ouverts. Emerveillement est le mot. Une ambiance cool, et des chefs accessibles, même pour les prendre en photos.
    Oui, le printemps arrive, mais en douceur. Il faut dire que l’actualité est bien morose en plus. On reste humble devant un tel désastre. On regarde la mine des Japonais qui est une bonne leçon de vie pour nous. Je te souhaite un très bon week-end ma belle et à bientôt. C’est toujours un plaisir quand tu ouvres la porte de ma cuisine. Bises de Strasbourg.

    Reply

  2. Alex
    mars 23, 2011 @ 11:17

    Wow, époustouflant le plat de San! Noir et Blanc. Tu le rapproches de Dacosta, et déjà son plat me fait directement penser à lui et son « The other moon of Valencia » (voir ici http://blindtastingclub.net/?p=282 ), noir et blanc également. Deux maestros!
    Je regrette d’avoir raté ces Flemish Primitives et également le dîner chez San, mais grâce à tes posts que j’ai lu avec délectation je sais au moins exactement ce que j’ai râté! Bises

    Reply

    • Stéphanie
      mars 27, 2011 @ 1:04

      La cerise sur le gâteau? Je vais en Espagne fin avril… Découverte de la nouvelle carte. Et devine qui vient avec moi?….. San !! Ca va être incroyable! Bisous

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *